Emmanuelle Guillier

Dès l’enfance, Emmanuelle Guillier est attirée par la musique et la cuisine. Il faut dire que Dans la famille Guillier, deux traditions sont solidement ancrées : le concert familial, généralement suivi d’un repas où grand-mère, mère ou tante, rivalisaient d’inventivité et de tradition pour surprendre les papilles de la maisonnée. 

Après l'apprentissage de l'alto au conservatoire de Saint Etienne et Lyon, et alors qu'elle suit des études de droit et obtient un master, Emmanuelle apprend le chant lyrique auprès de Jan-Marc Bruin au conservatoire de Bourgoin Jallieu. Sans cesse en quête de perfectionnement, elle suit ensuite les cours de Marcin Habela au Conservatoire de Lyon et assiste à de nombreuses master classes.

Au cours de sa jeune carrière, Emmanuelle Guillier est intervenue auprès de plusieurs opéras dont l’Opéra de Saint Etienne et la Philharmonie de Liverpool en tant que choriste. Elle assure aussi plusieurs rôles (Annina, Frasquita ou encore le rôle titre dans Cendrillon de Pauline Viardot). Passionnée par la scène, Emmanuelle aime créer. Après son duo de Jazz sur des chansons de Michel Legrand et un récital de mélodie française, l’adulte qu’elle est devenue aime toujours autant conjuger le chant et le régal des papilles.

Sa rencontre avec la pianiste Maud Le Bourdonnec a déclenché l’idée amusante de chanter… tout en faisant saliver leurs auditeurs à coups de chansons illustrant les petits et grands plaisirs de la table. Comme n’a pas dit la cigale à la fourmi : « Vous mangiez ? Hé bien chantez maintenant ! ». Elles élargissent maintenant leur répertoire en proposant de nouvelles thématiques, toujours dans un vent de fraîcheur et de joie partagée.

Maud Le Bourdonnec

Gourmande depuis le plus jeune âge, Maud Le Bourdonnec passe un baccalauréat scientifique et une année de classe préparatoire littéraire tout en cachant des bonbons sous son oreiller pour être sûre de ne pas manquer ... Ayant découvert le piano depuis quelques années avec Galina Soumm, elle décide par passion d'enfin s'y consacrer , obtenant ainsi une licence « musicien interprète » à Montpellier dans la classe de Dominique Taouss, puis part se perfectionner à Lyon dans les classes de piano d'Alain Jacquon et Chrystel Saussac, et la classe d'accompagnement de Laetitia Bougnol. Elle poursuit actuellement ses études à la Haute Ecole de Musique Universitaire de Lausanne dans la classe de Jean-François Antonioli . 

En tant que pianiste chambriste et accompagnatrice, Maud a pu déguster diverses spécialités culinaires en France comme à l'étranger (Oran, Tlemcen, Constantine et Annaba).

2012 est l'année de sa découverte du boudin aux pommes, son plat préféré, et de l'obtention d'un premier prix à l'unanimité au concours Claude Kahn.

Sa vie est dictée par les valeurs de partage et d'exigence véhiculées par ses passions musicale et gourmande, parsemée d'une cuillerée de rire, saupoudrée de lecture et de jeux de société .

duogourmand.musique@gmail.com

© 2018 by Maud Le Bourdonnec with Wix.com